Rechercher
  • Bp

Lettre ouverture: Back on Track Belgium demande trains de nuit au lieu de vols court

Lettre ouverte aux élus des parlements européen et fédéral belge.


Chers élus,


Cette semaine, le soutien public à l'aéroport régional d'Anvers a été mis à l'honneur. En effet, la ministre de la mobilité Flamande a pris part à un vol de presse entre Bruxelles et Anvers, un signal sans équivoque. Diverses organisations environnementales ainsi que nous-même sommes indignés et ne pouvons plus nous taire. En tant que bénévoles et passagers conscients, Back on Track s'engage pour le retour du train de nuit européen, une alternative durable aux vols courts.


Mauvaises nouvelles d'Europe

En Belgique, alors que la nouvelle ligne Bruxelles-Vienne a fait un premier pas modeste, il reste clair que d’autres lignes à l’international n’auront pas survécu à la crise du COVID-19. Il ne sera en effet plus possible, pour le passager international, de pouvoir traverser la péninsule ibérique grâce aux trains de nuit. La RENFE a décidé, sous prétexte économique, de ne pas relancer 6 lignes de son réseau nocturne. Par contre, pendant ce temps, le gouvernement espagnol a décidé de venir en aide au monde de l’aviation en faisant un prêt de 1 milliard d’euros aux compagnies aérienne British airways, Iberia et Vueling. De quoi rester songeur quant au choix des politiques sur quel moyen de transport encourager. (source: Air-journal.fr)


Une opportunité unique

La crise sanitaire qui frappe l'Europe depuis quelques mois nous a tous fait réfléchir. Que faut-il faire différemment? Reprendre sa vie “d’avant” ou rebondir et apporter du changement? Une opportunité est cachée dans chaque crise, et pour Back on Track Belgium, celle-ci se trouve dans la diversification de nos moyens de transport. Allons-nous continuer à voler vers Londres ou Paris avec des compagnies aériennes low cost?


Avec un "Green deal" européen à venir et les États membres qui ont diligemment mis leurs plans de relance pour l'après-COVID-19 sur la planche à dessin, nous, en tant que passagers conscients, ne pouvons pas attendre en silence les résultats. C’est le moment de se concentrer sur une façon de voyager intelligemment et plus largement sur une mobilité européenne durable. C’est donc une opportunité unique pour nous, les citoyens, de réinvestir dans les trains de nuit internationaux.


Pour le retour du train de nuit international

En janvier, ÖBB, la compagnie ferroviaire autrichienne, a étendu son train de nuit Vienne-Cologne à Bruxelles et a ramené la Belgique dans le réseau de trains de nuit européens dont elle avait disparu depuis 16 ans. Au tournant du millénaire, le trafic ferroviaire international n'était plus en mesure de rivaliser avec les billets d'avion bon marché et les trajets en bus. Nos trains de nuit qui amenaient autrefois les voyageurs à Varsovie, Moscou, Copenhague et Rome ont fondu comme neige au soleil face à la libéralisation du secteur ferroviaire qui n'a pas atteint les objectifs fixés par l'Union européenne.


Cependant, les trains de nuit présentent des avantages indéniables par rapport aux autres transports internationaux. L'argument écologique ne fait guère de doute: les trains de nuit roulent idéalement sur des itinéraires compris entre 800 et 1500 km, de quoi remplir une nuit. De nombreuses compagnies aériennes à bas prix parcourent les mêmes distances. Seul l'avion émet 14 fois plus de CO2 par passager et par kilomètre que le train. (source: ADEME 2015)


Les trains de nuit ont la possibilité de desservir un public diversifié: des couchettes confortables pour les hommes d'affaires aux billets bon marché pour les jeunes voyageurs en passant par des compartiments pour les familles. Aucun investissement majeur dans les infrastructures n'est nécessaire à part les wagons eux-mêmes, puisque l'Europe dispose déjà d'un vaste réseau de lignes ferroviaires interurbain. En matière d'investissement, le train de nuit est souvent dénigré par rapport au train à grande vitesse, alors qu’il ne requiert pas la construction de nouvelles voies (très coûteuse) et propose un meilleur accès à l'Europe de l'Est et centrale.


Enfin, nous tenons à souligner que voyager en train de nuit est une expérience, plus qu'un simple moyen de transport. Des films tels que «Night Train to Lisbon» et «Transsiberian» nous rappellent des voyages en train lointains et des rencontres inattendues. Le train de nuit joue un rôle important dans le renforcement des relations internationales au sein de notre continent depuis plus de cent ans. Cette façon de voyager est un élément essentiel de notre histoire européenne.


Bruxelles, nouveau hub du train de nuit en Europe

Cette année, il a été montré aux passagers belges que c’était de nouveau possible ! Sous l'impulsion de quelques eurodéputés autrichiens, la route du NightJet a été étendue à la Belgique. Cependant, ils ne sont en aucun cas les seuls voyageurs se sentant concernés. Bruxelles emploie des milliers d'expatriés, est stratégiquement située entre Londres, Berlin, Paris, Amsterdam,… et est reliée à un réseau ferroviaire dense.

Bruxelles a tous les atouts pour devenir un nouveau hub du train de nuit, en montrant la voie vers une mobilité durable en Europe.


En conséquence, nous invitons les députés, à:

  • Assurer que le voyage en train est toujours l'option la moins chère jusqu'à 1500 km; Soutenir une taxe équitable sur le kérosène et la TVA sur les billets d'avion au Parlement européen.

  • Jouer un rôle de pionnier dans les collaborations avec les pays voisins où des liaisons ferroviaires fluides sont déjà disponibles, comme les Pays-Bas.

  • Prioriser les trains de nuit sur le réseau, comme c'est le cas pour Thalys et Eurostar.

  • Fournir des prix de sillon moins chers pour les trains de nuit, compte tenu de leur kilométrage élevé.

  • La réalisation d'une offre de base de train de nuit nécessaire, inclue en tant que service public dans le contrat de gestion NMBS.

Offre de base de train de nuit depuis la Belgique - Back on Track Belgium: voyez annexe


A. Paris - Bruxelles - Hamm - Hambourg / Berlin

B. Bruxelles - Hanovre - Malmö / Varsovie / Prague

C. Amsterdam / Bruxelles - Cologne - Nuremberg - Vienne / Munich

D. La Haye - Bruxelles - Luxembourg - Bâle - Milan - Venise

E. La Haye - Bruxelles - Mons - Avignon - Nice / Barcelone



Merci pour votre coopération, nous restons toujours ouverts au dialogue,

Back on Track Belgium

3 vues0 commentaire